realisationEleves

Quand Einstein a rencontré Chaplin 1931,

Einstein lui dit :
“Ce que j’admire le plus dans votre art, c’est son universalité. Vous ne dites pas un seul mot et pourtant, tout le monde vous comprend.”

“C’est vrai”, répondit Chaplin, “Mais votre renommée est encore plus grande. Tout le monde vous admire alors que personne ne vous comprend”.

Parler pour ne rien dire !!!

Mesdames et messieurs…, je vous signale tout de suite que je vais parler pour ne rien dire. Oh ! je sais ! Vous pensez « S’il n’a rien à dire… il ferait mieux de se taire ! » Évidemment ! Mais c’est trop facile !… C’est trop facile ! Vous voudriez que je fasse comme tous ceux qui n’ont rien à dire et qui le gardent pour eux ? Eh bien, non ! Mesdames et messieurs, moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache ! Je veux en faire profiter les autres ! Et si, vous-mêmes, mesdames et messieurs, vous n’avez rien à dire, eh bien, on en parle, on en discute ! Je ne suis pas ennemi du colloque. Mais, me direz-vous, si on parle pour ne rien dire, de quoi allons-nous parler ?  Eh bien, de rien ! De rien ! Car rien… ce n’est pas rien !  La preuve, c’est qu’on peut le soustraire.

Eloge des Mathématiques, Lautrémont

O mathématiques sévères, je ne vous ai pas oubliées, depuis que vos savantes leçons, plus douces que le miel, filtrèrent dans mon cœur, comme une onde rafraîchissante. J’aspirais instinctivement, dès le berceau, à boire à votre source, plus ancienne que le soleil, et je continue encore de fouler le parvis sacré de votre temple solennel, moi, le plus fidèle de vos initiés. Il y avait du vague dans mon esprit, un je ne sais quoi épais comme de la fumée ; mais, je sus franchir religieusement les degrés qui mènent à votre autel, et vous avez chassé ce voile obscur, comme le vent chasse le damier.